Découvrez nos collections
Bamboo Édition : les BD qui vous ressemblent !Grand Angle : la BD comme au cinéma !Doki-Doki, le manga qui palpite !Drakoo, les nouvelles règles de la fantasy !
Espace presse Bamboo Édition
Espace documentaire Bamboo Édition
Trouver un album, un auteur, une actualité...
Newsletter Grand Angle
Facebook www.angle.fr
Accueil > News > Nord contre Sud : Ennemis nous replonge dans la Guerre de Sécession

09/03/2021

Nord contre Sud : Ennemis nous replonge dans la Guerre de Sécession

Le premier tome d'Ennemis, signé Kid Toussaint et Tristan Josse, nous présente l'équipe du sergent Kane : avec seulement sept hommes, il a reçu pour mission de barrer la route au redoutable commandant adverse, Jeb Stuart.

 

L'album Ennemis vous fait de l'œil mais vos repères historiques sont flous ? Pas d'inquiétude, nous vous proposons un rapide résumé de la Guerre de Sécession pendant laquelle se déroule le scénario. Une fois votre mémoire rafraîchie, vous n'aurez plus qu'à vous plonger dans l'album et profiter de votre lecture !

 

La Guerre de Sécession, communément appelée Civil War par les citoyens américains, a duré de 1861 à 1865. Il s'agit en effet d'une guerre civile puisqu'elle a opposé le peuple des États-Unis, alors divisé en deux camps. Mais comment tout a commencé ?

 

 

 

                Deux territoires que tout oppose

 

Avant même le début de la guerre, des différences subsistent entre les états du Nord et les états du Sud. Les états du Nord sont fortement industrialisés et possèdent la plus grande majorité des lignes de chemin de fer du pays. Les états du Sud, au contraire, sont majoritairement agricoles : ils exploitent de nombreuses plantations de coton, de tabac ou encore de canne à sucre. En plus de cette disparité économique, le Nord possède plus d'habitants que le Sud : 22 millions d'habitants pour l'un, contre seulement 9 millions d'habitants pour l'autre (parmi eux, 4 millions d'esclaves qui travaillent dans les plantations). La richesse des états du Sud repose en grande partie sur l'esclavagisme.

 

C'est pourquoi ils craignent pour leur économie lorsqu'Abraham Lincoln est élu président des États-Unis : il défend ouvertement les droits des esclaves et souhaite abollir l'esclavage. Le 20 décembre 1860, les états  du Sud réagissent à son élection en se désolidarisant du reste des États-Unis : c'est la sécession. Ils créent la Confédération des États-Unis d'Amérique, désignent Jefferson Davis comme président et choisissent la ville de Richmond en Virginie pour capitale.

 

 

 

                L'escalade de la violence

 

Mais la guerre ne commence que le 15 avril 1861 : les forces confédérées décident d'attaquer un fort qui appartient au gouvernement fédéral. En réponse, Abraham Lincoln n'a d'autre choix que de lancer un appel aux armes.

 

Même si les états du Nord qui se font appeler "L'Union" sont bien plus nombreux, les états confédérés du Sud sont dirigés par des stratèges dont le général Robert Edward Lee. Ils parviennent à tenir tête aux états du Nord qui accumulent les avantages, comme leur budget militaire, leur équipement industriel et leur force maritime.

 

L'affrontement à Bull Run en juillet 1861 marque la première victoire des confédérés du Sud, alors qu'ils ont 4 000 soldats de moins que les nordistes.

 

 

 

En 1862, c'est l'Union qui parvient à stopper la course des sudistes à Antietam. Malgré ses tactiques, Robert Edward Lee ne peut faire face au double de ses effectifs : 40 000 confédérés contre 80 000 unionistes. La bataille est perdue d'avance.

 

Pendant cette année, Lincoln met en place une économie de guerre terriblement efficace : toutes les forces du pays y sont consacrées. En septembre, il proclame l'émancipation des esclaves présents sur les territoires du sud : elle prendra effet au 1er janvier 1863.

 

Malgré la force démesurée de l'Union, les confédérés parviennent à remporter une ultime victoire à Chancellorsville en 1863, au terme de quatre jours de combat acharné. Ils repoussent les soldats du Nord et rejoignent la Pennsylvanie, décidés à ne pas abandonner.

 

 

                Les états du Nord imposent leur victoire

 

La Guerre de Sécession connaît un tournant décisif lors de la bataille de Gettysburg, en juillet 1863. En seulement trois jours, l'Union perd 23 000 hommes et la Confédération en perd 31 000, soit le tiers de ses effectifs. Affaiblis, les Confédérés peinent à tenir tête aux troupes nordistes : le général Grant de l'Union en profite pour s'emparer de la ville de Vicksburg, située au bord du Missisippi, ce qui permet à Washington de placer l'entièreté du fleuve sous son autorité.

 

L'avantage est désormais aux états du Nord. Abraham Lincoln confie le commandement de toute l'armée fédérale au général Grant pour qu'il repousse définitivement les confédérés. Mais les forces sudistes menées par Lee leur tiennent tête, malgré leur effectif réduit.

 

En 1865, la guerre prend fin grâce à la victoire de Grant : il s'empare de Richmond, la capitale proclamée des Confédérés. Le général Lee n'a plus que 26 000 hommes épuisés à ses côtés : acculé, il se rend aux forces nordistes.

 

 

                Une guerre dévastatrice

 

Cette guerre civile de quatre ans a traumatisé les États-Unis : elle a nécessité au total quatre millions de combattants, dont 359 000 sont morts chez les nordistes, 258 000 chez les sudistes et des centaines de milliers de pertes civiles. La violence des combats était telle que les Américains déplorent plus de victimes de la Guerre de Sécession que des deux Guerres mondiales réunies !

 

Abraham Lincoln rejoint la Maison Blanche pour un second mandat lorsqu'il reçoit la capitulation officielle de l'ennemi. Alors qu'il envisage de réconcilier le Sud et le Nord du pays, il est assassiné et ne pourra jamais aller au bout de ce combat...

 

 

 

Maintenant que vous êtes incollable sur la Guerre de Sécession, vous pouvez rejoindre l'équipe du lieutenant Kane dans le premier tome d'Ennemis !


Actualité précédente  Entre secrets et émancipation féminine, Facteur pour Femmes s'offre un deuxième volume ! Esprit, es-tu vraiment là ?  Actualité suivante

 
Dédicaces et festivals  [+] Voir toutes les datesflux RSS des dédicaces
 
 
Les dates de dédicaces
ne sont temporairement plus actualisées.
Merci de vérifier auprès des organisateurs
la présence ou non des auteurs.
 
WWW.ANGLE.FR

Actualités
Dédicaces
Catalogue
Auteurs
Newsletter
NOUVEAUTÉS

L-adoption T.3
Aimer-pour-deux
COLLECTIONS

Aventure Historique
Marcel Pagnol en BD
Émotion
Focus
Intégrales
Polar - Thriller
Romans
MINI-SITES

Le Messager
Thomas Silane
Á PROPOS

Contact
Mentions légales